PMA n’est pas %FTP

PMA n’est pas %FTP

Lors des séances, je définis un effort par sa cadence (et on en reparlera un autre jour) et par son intensité, sa résistance…

Pour comprendre le terme intensité, il faut comprendre que le corps humain ne connaît pas le Kilomètre. Il ne sait pas du tout, mais alors du tout, ce que c’est. Pour fournir l’énergie nécessaire à l’enchaînement de mouvements (pour nous le pédalage), le corps va choisir son carburant et sa manière de le consumer en fonction de l’intensité ressenti par le groupe musculaire impliqué.

Il faut savoir que les 3 modes possibles fonctionnent toute en même temps. Par contre, il y en a toujours une qui domine les 2 autres.

L’intensité est inversement proportionnelle au temps.

C’est pour ça que pour définir une zone je vous parle de temps de maintien possible avant de finir en PLS. C’est purement indicatif car il faut prendre aussi en compte la cadence et… vos Préférences Naturelles Motrices.

Je reviens sur le thème de l’article : PMA n’est pas %FTP.

PMA pour Puissance Maximale Aérobie. Les québécois vont parler de PAM qui est plus correcte. Mais qu’est ce donc ?

La technologie d’aujourd’hui nous parle de Watts. Il faut savoir que même sans capteur de puissance, on produit quand même des watts. Donc pas de panique. Comprenez la relation entre intensité et durée avant de penser capteur de puissance.

La PMA ou PAM n’est qu’une représentation mécanique d’une consommation d’oxygène. Et d’ailleurs c’est même votre capacité maximale de consommation d’oxygène. Le fameux VO2max (V pour volume). Et ça, c’est votre moteur acquis à la naissance. Bien entendu, ce VO2max peut évoluer avec l’entraînement mais de peu, naturellement. On naît tous avec un moteur que l’on améliore avec le temps, avec l’entraînement. Et pourtant on peut avoir sa PMA qui progresse fortement. Pourquoi ?

Tout simplement en 3 rajoutant une nouvelle relation entre VO2max (représentation physiologique de l’effort) et la PMA (représentation mécanique), c’est à dire le rendement. Il existe plusieurs manières de calculer un rendement. Ce qu’il faut retenir c’est que lorsque l’on brise une molécule d’ATP, nous avons de l’énergie libérée mais pas que. Il y aussi de la chaleur. Et donc le rendement va représenter la part énergétique et la part calorifique. Le débutants produisent plus de chaleur, les confirmés beaucoup moins. Et donc la progression de la PMA provient surtout d’un meilleur rendement. C’est ce qui est constaté en laboratoire.

On revient au %FTP. FTP signifie Seuil de puissance de terrain. Donc, on zappe le laboratoire physio. et on travaille uniquement qu’avec son compteur, et surtout son capteur. Juste pour info, FTP n’est qu’une émanation marketing pour permettre à chacun d’utiliser son capteur. En laboratoire, ce qui correspondrait à « un » seuil (car c’est un peu plus complexe que ça) aurait une valeur différente. En revanche, le FTP permet de bien intégrer la relation Intensité et Durée. Donc on garde le marketing américain. Je pense définir par un article sur ce terme bientôt.

Ce FTP me sert à calculer les zones d’efforts en % de celui ci. Mais uniquement celles qui sont en dessous. Car le FTP est à un % de… la PMA ! On peut avoir un FTP à 95% de la PMA tout comme à 70%. Cela dépend de l’entraînement, la régularité, la direction… Donc, une PMA n’est pas à 120% du FTP. L’image ci dessous représente ça et le danger.

Le coup de bol vient pour la personne qui a effectivement sa PMA à 120% du FTP. Tout se passe bien.

Une autre situation amène un sportif à s’entraîner en dessous de sa PMA. Là c’est quand le sportif ne se fatigue pas assez.

La dernière situation, le cycliste s’entraîne en Z6, au dessus de la PMA, car celle ci est est à moins de 120% du FTP.

Au studio, pour chaque participant, je définis un « FTP » et une « PMA ». Les efforts Z1, Z2, Z3 et Z4 sont en %FTP. Les efforts Z5 et Z6 sont en %PMA. Malheureusement, l’affichage sur le chrono (online) est toujours marqué en %FTP, d’où l’importance de bien écouter.

Pour connaître sa PMA et son FTP, il existe des tests.

Au studio, l’expérience permet de se passer de ces tests mais… C’est important de faire des tests.

Pour résumer, la PMA n’est pas à 120% du FTP. Le FTP est à un certain % de la PMA.

Laisser un commentaire

X